11 août 2012

Handicapé du cul.

Handicapé du Cul

La semaine dernière, j'étais à Paris, le temps de voir un peu mon copain après son absence d'un mois. Je n'aime vraiment pas Paris. Parce que c'est grand, trop grand, il faut prendre plusieurs fois le métro dans la journée pour aller où on veut, et le métro, ben je déteste ça. ça pue partout, on sait pas si c'est le gars d'à côté qui a pété ou si c'est les restes bien alcoolisés de la veille. Toujours est-il que le RER et le métro puent et que je déteste les utiliser. Moi j'aime prendre le vélo pour me déplacer. Bref, il y avait ce mec, dans la soixantaine, assis à côté de moi, qui arrêtait pas de dire (crier) TU ES HANDICAPE DU CUL. A la cent quarante troisième fois, j'avais envie de lui répondre "OUIIIIIIIIIIIIIIIIII je suis handicapée du cul, et alors???!" avec ma légendaire riposte aux inconnus, mais je sentais que ça allait pas le faire, alors je me suis tue. Et juste après lui, il y avait un couple de mon âge, le mec arrêtait paaaas d'insulter sa copine, mais truc de OUF, j'avais super envie de lui rétorquer MAIS TA GUEULE, ta mère t'as pas apprit qu'on parle pas aux filles de cette façon (à la façon de Koxie) mais là aussi je me suis dit que ça allait pas le faire, alors encore une fois je me suis tue. Et puis j'y ai pensé pendant tout le trajet...

Posté par Albalicia à 21:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,