26 avril 2014

Fanart et autres.

Ce weekend, je dois faire la moitié des pages qu'il me reste à faire pour finir ma BD sur Dofus. Parce que voyez, jeudi je pars à Lille, y'a une Ankama Convention (l'entreprise du jeu vidéo Dofus), et j'aimerais juste montrer ma BD à des gens de la maison. Alors faut que je finisse >< Et j'ai trop la flêmme >< J'ai commencé à le faire, ensuite je suis passée sur un autre fanart Dofus, puis j'ai mangé, j'ai regardé deux films, j'ai fait un fanart pour une blogueuse, et me voilà toujours pas avancée o/ Puis demain je vais passer l'aprèm au festival japonais de ma ville. Purée j'aurais tellement avancé o/ 

Bon, la réponse à l'expression Estar hasta en la sopa :) 

J'ai demandé à ma tutrice, elle m'a dit qu'elle ne voyait pas d'équivalent français, mais Karal s'approche bien du sens avec "en avoir assez soupé de quelqu'un". En gros, c'est quelqu'un qui se trouve partout, qu'on a marre de croiser partout. Donc Lutin, M-Pie & Ama s'approchent pas loin :) Et puis Nini Souris en a parlé avec un collègue espagnol qui lui a expliqué que "si par exemple on croise un ami dans differents endroits dans un temps court et que cet ami est un peu "saôulant", c'est une expression gentille pour le lui faire remarquer". Voilà :) Bravo à vous pour vous être approchées du sens alors que c'était un peu difficile ^^ 

 

Un fanart que j'ai fait pour Hadh, on ne la présente plus ! 

Cliquez sur le dessin si vous voulez mater son blog :) 

hadhfanart

 

 

 

Un pote se sentait triste cette après-midi, j'ai essayé de le faire rire en lui envoyant une photo de moi faisant la grimace, il a trouvé ça chelou ! Voici la version dessinée de ma photo. En fait je suis pas capable de loucher avec les deux yeux, j'ai jamais réussi, et je trouve que c'est encore plus bizarre avec un oeil qui louche plutôt que deux xD 

 

 

jelouche

 

 

 

 

Et un petit dessin-histoire pour un mec de ma classe l'année dernière. On faisait une mise en situation en cours d'espagnol, il m'a plus ou moins fait tomber et je me suis cognée le nez sur le bord d'une table. J'ai eu un bleu pendant une semaine et une tâche rouge qui n'est toujours pas partie. Cela fait plus d'un an quand même, je commence à m'inquiéter, elle est super visible en plus :/ 

mercicharlton

Posté par Albalicia à 23:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 avril 2014

L'école

Cela fait un paquet de mois que je veux parler de mes élèves, de l'école, des profs, etc. Je commence les dessins, mais à chaque fois je suis atteinte de flemmaïte aigüe, et du coup je ne termine jamais... J'ai plein de dessins à moitié terminé et je m'y remets jamais. Donc aujourd'hui ce sera un gros pavé à lire (accompagné de quelques dessins parce que quand même) ! Pour les curieux et les courageux :) 

boufhappy1

Le système scolaire, de ce que j'ai pu observer chez moi (et donc ce n'est nullement la vérité absolue !) : il faut déjà savoir que de la 5è à la Terminale, les élèves sont placés dans le même établissement, qui s'appelle instituto. Les classes sont 1eso (5è), 2eso (4è), 3eso (3è), 4eso (2nde), 1bach (1ère) et 2bach (Term). Les cours s'arrêtent le midi, et ne reprennent pas l'après-midi. Mais attention, ce n'est pas la même notion de midi qu'en France ! En Espagne, le déjeuner du midi se prend vers 14/15h. Donc les cours vont de 8h30 à 14h30, avec la récré entre 11h15 et 11h45. Quand je finis les cours, j'ai 40 minutes de voiture pour rentrer chez moi, le temps de préparer mon déjeuner, je mange presqu'à 16h. Je m'y suis très vite fait, surtout quand à la récré je prends toujours un morceau de tortilla avec une saucisse ou une tartine de tomates et d'huile d'olive.

boufwut

Dans ces écoles, il n'y a pas d'infirmerie. Quand un enfant va mal ou qu'il s'est blessé, on appelle directement les parents ; c'est quelque chose que j'ai trouvé très bizarre. Il y a un directeur, qui s'appelle jefe de estudio, et d'après les écoles, il y a un roulement tous les x ans, qui fait que n'importe quel prof, s'il le veut, peut postuler pour devenir jefe de estudio. Lorsqu'il le sera, il continuera à administrer quelques cours. Il n'y a pas de surveillant, ce sont les profs qui jouent les surveillants en permanence (à la bibliothèque) ou pendant la récré. La relation prof/élève est très proche. Les élèves nous appellent par nos prénoms, certains professeurs donnent leur numéro de téléphone à des élèves, tout le monde se tutoie. Vu que les élèves finissent les cours à midi (enfin à 14h30), et qu'ils rentrent ensuite pour manger chez eux, il n'y a pas de cantine, mais un petit snack qu'on appelle cantina, où on peut manger pendant la récré, situé à l'intérieur du bâtiment. La moitié des profs y va, l'autre moitié préfère aller prendre l'air et s'éloigner des élèves le temps de la pause, alors on va dans l'un des bars en face de l'instituto. Je suis dans un institut bilingue français, ce qui veut dire que même si les élèves ont le choix d'apprendre une troisième langue (l'anglais), il y aura beaucoup plus de cours donnés en français (comme maths, histoire, etc) alors que l'anglais ne sera donné qu'en cours d'anglais. En Espagne, il n'y a pas de zone ZEP. Donc pas d'établissement particulièrement difficile où les profs ont peur de se prendre un couteau dans le ventre ou un poing dans la tronche. 

boufhappy2

 

En ce qui concerne les élèves : j'ai 200 élèves. Je participe aux cours de français (ofc), de maths, d'éducation civique, d'éthique, d'arts plastiques et d'histoire. Tout ça en français. J'ai des élèves de toutes les classes. Il y a certaines classes que j'aborre, d'autres que je chouchoute. Le niveau des Terminales est terrible et ils ne font jamais aucun effort. J'ai arrêté pendant un certain temps d'aller leur donner cours car ils me faisaient vraiment chier, ils ont compris et ils sont devenus un peu plus civilisés depuis. J'aime beaucoup les 1ères, qui est la toute première classe que j'ai eu, quand je n'avais pas encore commencé l'année et que je visitais la ville. Ils ont un plutôt bon niveau, mais ce n'est vraiment rien comparé au niveau en anglais ou en espagnol que certaines personnes avaient dans ma classe en 1ère à Tahiti. Les 2ndes sont sympas, mais sans plus. Il y a quelques bons élèves dans le tas, ils sont beaucoup moins turbulents que la plupart de mes autres classes, mais il y a trois élèves perturbateurs qui mènent assez la classe. Et avec qui je refuse de me prendre la tête, donc je les ignore. Les 3èmes sont les plus affreux. Individuellement, je m'entends très bien avec eux. C'est même avec eux que je suis partie en classe de neige en janvier, c'était vraiment sympa, ça nous a permis de sortir du cadre scolaire et de se connaître un peu mieux. Mais ils sont plein plein plein. Certains ont un niveau terrible en français, je comprends même pas pourquoi ils n'ont pas encore abandonné... Les 4èmes sont mes classes préférées. Ils sont adorables, plein de bonne volonté, avec eux j'ai vraiment l'impression de faire quelque chose, de servir à quelque chose, ils sont curieux et font des efforts pour parler en français, parfois ils me parlent en français à l'extérieur de l'institut. Pendant les vacances de décembre, certains m'envoyaient des textos (ah oui ils ont mon numéro !) du genre "tu nous manque !", "on a hâte de te revoir !", "profite bien de ta famille !", etc. Avec eux, l'année prochaine, j'aimerais essayer de mettre en place certains projets. Et enfin, les 5èmes, les tout petits, qui parfois me dépassent en taille (mais wtf), et qui ont vraiment un bon niveau comparé aux Terminales. 

boufangry

Dans l'ensemble, toutes les classes me font chier (oui, même les 1ères et les 4èmes). Ils parlent dès que j'ai le dos tourné, et même quand je suis en train de parler, ils parlent. Et c'est pas des chuchotements, mais vraiment à voix haute. Ils jouent avec leurs stylos, ils envoient des boulettes de papier mâché, etc. J'essaie de me souvenir que moi aussi je faisais pareil, mais parfois c'est dur quand ils ne me respectent vraiment pas. Au début de l'année, j'étais restée seule pour la première fois avec les 3èmes, pendant que la prof allait chercher un truc au secrétariat, j'avais passé une très sale journée, pas un ne m'écoutait, j'essayais de parler, je levais la voix, mais rien. J'étais au bord des larmes. Oui, je suis vraiment très sensible. Mais depuis j'ai fait ce voyage avec eux, et même s'ils font toujours chier, ce n'est plus comme au début de l'année. 

boufhem

En ce qui concerne les profs : je suppose que ça doit être partout pareil : dès qu'on se retrouve ensemble à la récré, il y a deux sujets qui reviennent sans cesse : les élèves et leur niveau de connerie ainsi que les réformes du système éducatif. Il faut savoir que beaucoup de choses ont changé en ce qui concerne les cours depuis une vingtaine d'années. D'abord, les élèves sont devenus bien plus irrespectueux et il faut vraiment savoir les maîtriser d'une poigne ferme pour espérer faire son cours en toute tranquilité. Avant, les profs avaient le droit de renvoyer un élève chiant chez lui pour la journée, et évidemment, ce n'était pas agréable pour les parents, qui du coup punissaient l'enfant. Maintenant, les élèves sont obligés de rester en cours, sauf s'il y a problème grave. Alors les profs n'ont plus moyen de faire pression sur l'élève "attention, sinon je te renvoie chez toi". J'ai vu certains élèves répondre à un prof, quelque chose qui était impensable à mon époque. En particulier un élève de 5è et un autre de 2nde, qui en branlent absolument pas une dans mes cours. Le premier ne comprend rien et ne fait pas d'effort pour, le deuxième est français à la base et est arrivé en Espagne il y a presque deux ans. Et comme il est français de base, il se dit qu'il n'a pas besoin de faire d'efforts pour participer ou pour se taire pendant le cours, alors il s'amuse avec ses potes. Mais quand je corrige ses copies, c'est tellement bourré de fautes, et il ne veut pas s'en aperçevoir. Ces deux là répondent souvent aux profs, ils élèvent la voix, ça me surprend encore parfois. 

boufangry1

 

Dans l'ensemble, j'aime bien ce que je fais. Peut-être serais-je prof un jour. Mais ce ne sera pas en France, ni en Espagne, ni à Tahiti. Je me vois bien faire ça, peut-être, un jour, en Nouvelle-Zélande, ou au Japon. C'est des rêves comme ça. 

boufhappy

Posté par Albalicia à 18:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 avril 2014

La Minute Espagnole

La Minute Espagnole c'est :

Je vous poste une expression espagnole avec sa traduction littérale en français, ainsi qu'une illustration et vous devez essayer de retrouver l'expression équivalente en français. Je vous donne la réponse au post suivant. 

Celle-ci est un peu plus compliquée, mais vu que vous devinez toujours, je me suis dit que j'allais corser un peu les choses *niark niark*

Je ne connais pas l'équivalent français mais il me semble qu'il y en a un. Si vous ne trouvez pas l'équivalent, vous pouvez également m'expliquer ce que pourrait vouloir dire cette expression :) 

 

espexpsopa

Posté par Albalicia à 09:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

23 avril 2014

La minute Dofusienne

 

Un fanart pour deux persos dont j'adore le skin : Kyawaii, des Compagnons du Destin, et Kalatos, d'Hymelia. Pour la pose, je me suis aidée d'une image trouvée sur Internet. J'essaye de travailler des différentes poses (courir, marcher, s'asseoir, etc) et je m'entraîne avec Dofus du coup :) 

kalatosetkyawaii

 

 

 

Deux avatars pour des membres des Compagnons du Destin (ma guilde RP).

magic

matsiak

 

 

 

Là j'étais partie sur ma signature pour le forum de ma guilde principale, mais au final je ne peux pas la poster, l'image est bien trop grande. Puis il aurait fallu qu'elle soit horizontale surtout... 

signatureliriaem

 

 

Un fanart pour l'anniversaire d'une pote : 

nuanen

Posté par Albalicia à 09:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

20 avril 2014

Without you I'm half a heart

 

tahiti1

 

 

Zat bronzage.

 

 

 

 

tahiti2

 

 

 

Quand je suis partie de Tahiti, je m'étais dit que jamais je n'y retournerais pour vivre. Les vacances oui, mais y vivre, jamais. Maintenant, je me dis qu'y vivre un moment, ce serait plutôt cool. Mon but étant d'aller m'installer un jour en Nouvelle Zélande, je me vois très bien aller vivre 2/3 ans à Tahiti juste avant. Vivre de nouveau près de ma mère avec qui je m'entends très bien. 

En arrivant en Europe, je savais déjà que la Nouvelle Zélande, c'était mon futur et que donc, je n'allais pas m'y attarder longtemps, mais je ne pensais pas que ça allait me déplaire à ce point. Le gros point noir ? L'hiver. Le froid. Et puis la distance avec l'île. Les billets chers ne nous permettent pas d'y retourner à chaque vacance scolaire. La nourriture qui est différente, on ne retrouve pas les mêmes fruits ou les mêmes légumes. Une éducation différente, une culture autre. 

La plupart de mes amis qui sont partis faire leurs études en France ont la même vision que moi. Beaucoup ne pensaient pas retourner à Tahiti pour y vivre, ce serait juste pour les vacances. Et combien d'eux sont arrivés à la même conclusion que moi... La France ? Pas question d'y rester. On veut tous retourner à Tahiti. Presque tous ceux là cherchent un moyen d'y retourner, mais la crise et le manque d'emplois qu'il y a là bas ne le leur permettent pas. Alors ils cherchent du côté d'autres territoires français, comme la Réunion, la Nouvelle Calédonie, etc. 

Parmi les étudiants Tahitiens qui vont faire/continuer leurs études en France, il y en a beaucoup qui redoublent leur première année. D'autres dépriment, d'autres encore abandonnent et retournent à Tahiti. J'ai moi-même fait une dépression lors de mes deux ans en France. Elle est partie, elle est revenue... Mon médecin a voulu me mettre sous anti-dépresseurs mais j'ai refusé.

La France, c'est tellement différent. On est Français, mais on se sent étranger en France. C'est difficile à expliquer. Même si à Toulouse j'étais en couple, même si à Lille j'avais des amis, je ressentais comme un manque, comme un vide dans mon coeur. Et c'est dur, car je vois le retour à Tahiti dans tellement longtemps. Je suis partie pour encore un peu plus d'un an en Espagne. Puis je dois finir mon Master, en France sûrement. Pour me lancer dans la BD, il faut que je reste autour de la sphère France/Belgique. Et puis il me fait aussi un peu d'expérience dans le métier de la traduction, donc ça veut dire encore deux, trois ans après la fin du Master. Je me dis qu'à 30 ans, je suis à Tahiti. Dans 5 ans... Cela me paraît si loin. 

 

 

Tahiti...

tahiti3

Posté par Albalicia à 21:37 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

18 avril 2014

Semana Santa (2)

J'étais tranquille en train de faire des pti porte-clés, devant le chouette film "Bienvenue à Bord", quand j'entends de la musique dehors. De la musique style la même qu'hier. Donc encore une procession religieuse ? Je suis descendue avec l'appareil photo, et en effet, tout ce qu'il restait de la ville était réuni dans ce petit coin ! Faut savoir que pendant la Semana Santa, presque tous les commerces sont fermés et les gens partent en vacances, ça fait un peu ville fantôme du coup. Et moi, ça fait 3 jours que je crève de faim parce que les magasins de bouffe sont également fermés. Mercadona, les ptis magasins de quartier, même Carrefour ! Heureusement que j'adore varier mes petits déj et que j'ai 4 paquets de céréales... Mais là j'en ai marre des céréales, j'aimerais bien avoir un vrai repas >< Comme si c'était pas suffisant, la gazinière a plus de gaz ; adieu les oeufs cuits et les pâtes (les seuls aliments que j'ai en dehors des céréales). Bref. Procession religieuse. Quelques photos : 

 

P4180002

P4180005

P4180008

P4180018

P4180021

P4180022

P4180023

 

heysexy

heysexy2

 

Voilà voilà, maintenant faut juste que je retrouve ce mot de passe... Je me retrouve bien conne en tout cas, j'ai donné cette carte à plein de gens, j'ai oublié le mdp, j'y vais jamais du coup. Ptete que j'ai une super demande de projet ? 

 

 

Bon et sinon, pour l'expression d'hier, "Papar moscas", ça veut bien dire "bailler aux corneilles", alors GG Lutin et Divine :) 

Et puis, vous vous souvenez du tag d'AD_e ? Celui que j'ai mis presqu'un an à répondre ? Celui que j'ai lancé ensuite à mes blogopines ? Eh bien Lutin vient de le finir, et c'est ici pour le lire. J'ai bien aimé lire les réponses, surtout que c'est MES grandes questions de la vie (je les pose souvent quand y'a des blancs dans mes discut en fait ^^), c'est intéressant de voir le point de vue d'autres personnes :) 

 

Ah et puis les porte-clés dont j'ai parlé en début d'article, avec le flash bien dégueu o/

portecléfami

 

Des familiers de Dofus bien sûr :) Je sais pas encore si je vais les monter en porte-clé ou en boucles d'oreilles... 

Posté par Albalicia à 22:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Leak 1

A Toulouse, la fille qui me logeait, qui est quand même l'une de mes plus vieilles amies (ça date de la 3è), m'a demandé "Mais Mika, ça te dirait pas de faire de la BD ? Je suis sûre que ça marcherait." Et ça, même si c'est parti d'une bonne intention, c'est typiquement ce que je n'aime pas qu'un ami me dise. Parce qu'un ami est censé me connaître, un ami est censé savoir que faire de la BD, c'est mon rêve le plus cher ; j'en parle partout, tout le temps, à tout le monde. J'ai encore moins apprécié quand elle m'a dit qu'elle n'était jamais allée sur mon blog. Pourquoi tu me parles de BD alors que tu ne regardes jamais mes dessins ? Bref, je pète facilement des crises quand quelqu'un de proche me parle à ce sujet, sans faire vraiment gaffe à ce que je fais. 

Donc ouiii, j'ai un projet de BD, qui date de longtemps d'ailleurs. Cela fait 3 ans que j'y pense. 3 ans que je ne me pense pas prête. 3 ans que je me dis "Dans six mois, j'envoie mes planches !". Ma mère et son meilleur ami me poussent de me lancer... Mais en fait je n'ai toujours pas fait mes planches... J'ai peur... Je me dis que j'ai encore des choses à apprendre. Mais cette fois, je me lance. Avant décembre, j'aurais envoyé une dizaine de planches aux maisons d'édition. C'est ma 4ème résolution pour 2014 ^^ D'ici là, j'essaie de progresser un maximum. 

Le livre - car ce sera un roman graphique (ce qu'ont fait Margaux Motin et Diglee) - s'appellera Journal d'une Blonde Taravana. Cela parlera de ma vie à Tahiti, de mon intégration en France et en Espagne, il y aura du vocabulaire tahitien, un petit dico français/tahiti à la fin du livre, je démonterais les stéréotypes et vous dévoilerais les mensonges qu'on donne aux touristes. Beaucoup beaucoup de boulot, mais j'y crois. Un peu peur devant la charge de boulot, mais c'est ce que je veux faire :) 

Voici un brouillon d'une première planche :) 

tahitiplanche1

 

Posté par Albalicia à 00:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

17 avril 2014

La Minute Espagnole

La Minute Espagnole c'est :

Je vous poste une expression espagnole avec sa traduction littérale en français, ainsi qu'une illustration et vous devez essayer de retrouver l'expression équivalente en français. Suivant le nombre de réponses, je posterai la réponse le lendemain ou le jour suivant :) 

Celle la je pense qu'elle est facile à deviner :) Je l'utilise très souvent en classe avec mes élèves :) 

 

paparmoscas

 

Posté par Albalicia à 18:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Semana Santa

Une semaine sans post et sans même toucher à la tablette ! Ouais, c'est les vacances, mais j'ai été occupée à voyager à Toulouse, à faire la fête en Espagne, à glander... Pas geeké, pas dessiné ! Mais faut quand même que je poste la réponse de l'expression espagnole à deviner de la semaine dernière avant de poster la nouvelle d'aujourd'hui ^^ 

L'expression c'était : No se gano Zamora en una hora. M-Pie et AD_e ont répondu "Rome ne s'est pas faite en un jour", Cathnounourse "Chaque chose en son temps" et Lutin a dit "Rien ne sert de courir, il faut partir à point" et vous avez toutes raison ! Quand j'ai appris cette expression, on m'a dit que c'était l'équivalent espagnol de "rien ne sert de courir, il faut partir à point", mais après, les deux autres réponses proposées veulent également dire la même chose... Pourquoi on invente 3 expressions pour dire la même chose franchement xD ? 

 

En ce moment, il y a des fêtes religieuses partout en Espagne pour la Semana Santa. Processions, beuveries en pleine rue, carnaval, musique, tout change selon la région et la ville. Chez moi, Albacete, il n'y pas grand chose. Aujourd'hui, il y a eu la procession religieuse avec roulements de tambour et trompettes, chars parés de leurs plus beaux atours, portant des versions multiples de la Vierge et de Jésus. La seule fois où j'avais vu ce genre de choses, c'était dans un album d'Astérix, où ils font le tour d'Espagne, ou je sais pas trop, et ils assistent aux processions religieuses de Sevilla, de Pampelona, etc. Hier, je suis allée à Hellin, la ville où je travaille, rejoindre des potes et taper du tambour. C'était vraiment sympa ! Quelques photos :) 

 

En tenue de combat (et avec les cheveux attachés, car mine de rien il faisait quand même 28° !)

tambour

 

 

Les coupains : 

(TOUT LE MONDE était habillé ainsi, toge noire et foulard rouge :) Certains avaient des cigares au bec et d'autres des gourdes remplies de vin à la main.)

P4160009

 

 

T'as soif ? Attends que je te serve une gorgée ! 

 

P4160008

 

 

 

Et on retourne à Albacete ce matin : 

P4170014

P4170015

 

 

Et quand je dis que tout le monde participe, je dis bien TOUT LE MONDE. 

P4170017

P4170020

P4170021

P4170024

 

Et voilà ! Aujourd'hui, je devais retourner à Hellin, fin ce soir, apparemment y'a une grosse fête de prévue de 20h à 8h du mat, sauf que voilà, j'ai 25 ans, je supporte plus l'alcool, je mets une journée à récupérer d'une grosse soirée (#excusesdemerde), sauf que demain, j'ai très envie d'aller à la plage et de me reposer aussi. Si j'y vais ce soir, ça me fait rentrer chez moi demain vers 10h/midi, le temps que je me prépare, je prends le bus pour Alicante à 14h, ça me fait arriver à 16h et rentrer à 20h. Pas le kiff. Du coup je prépare ze excuse de la mort qui tue pour pas y aller et j'y retourne samedi soir (autre grosse soirée de beuverie chez eux). Certains me diront que je ne profite pas assez mais... La distance, l'alcool, le sommeil toussa... J'ai du mal, j'suis une pauvre vieille maintenant x) 

 

Posté par Albalicia à 17:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 avril 2014

La Minute Espagnole

 

La Minute Espagnole c'est :

Je vous poste une expression espagnole avec sa traduction littérale en français, ainsi qu'une illustration et vous devez essayer de retrouver l'expression équivalente en français. Suivant le nombre de réponses, je posterai la réponse le lendemain ou le jour suivant :) 

Bon là en fait j'ai totalement manqué d'inspiration, car soit je faisais un truc compliqué et vous n'alliez pas comprendre, soit je faisais un truc simple et vous alliez tout de suite capter. Du coup... J'ai fait une tortue (très mal faite, j'avoue) o/ Mais vous allez tout de suite deviner je pense ^^' 

 

noseganozamoraenunahora

 

 

Posté par Albalicia à 09:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :