26 février 2015

Sa la fille qui veut pas qu'on l'appelle Joe.

Un nouveau strip en collab' avec Djo Brad :) 

Son site

 

 

sa la fille qui veut pas qu'on l'appelle Joe

 

 

A Tahiti, du moins à une époque, je sais pas si ça se fait encore maintenant, tout le monde s'appelait "Joe", un peu comme "man" ou "brad" ailleurs. Me souviens d'ailleurs que quand j'étais au lycée les potes de mon frère arrêtaient pas de dire "man" à tout bout de champ, parfois je m'amusais à compter combien de fois ils le disaient quand ils parlaient, c'était vraiment wtf x) 

Et vous, c'était/c'est quoi le mot à la mode pour appeler les gens par chez vous ?  

Posté par Albalicia à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

24 novembre 2014

Sa la copine diététicienne du Mac Do - Maohitude

Un nouveau strip en collaboration avec Djo Brad :) 

Pour rappel, j'illustre des phrases recueillies par Djo Brad dans ses livres auto-édités. Ce sont des propos uniquement entendus en Polynésie, que ce soit à Tahiti, dans les îles, à la plage, au ciné, dans des avions ou, dans ce cas-ci, dans un Mac Do. 

Son site

 

maohitude0

 

 

maohitude1

Posté par Albalicia à 19:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

29 septembre 2014

Maohitude - Sa les feuilletons télé

Bon, voilà, j'en ai parlé viteuf sur ma page fb perso comme sur la page fb du blog. Je commence une collaboration avec le mec derrière le site Maohitude.

Ce mec a récupéré sur son site, et accessoirement via deux bouquins, des anecdotes entendues un peu partout en Polynésie Française.

Vous aurez donc un petit aperçu du parler local de chez nous, et en plus de me donner matière à dessiner :) Lorsqu'il y aura des mots compliqués, je traduirai à la fin de l'article.

Après, il se peut que je ne traduise pas des expressions, mais ce serait seulement parce que je ne sais pas que ces expressions sont incompréhensibles pour vous, peuple francophone :D Ouais parce qu'il m'arrive souvent de demander à mes potes franco "et ça, c'est français ?/est ce que tu comprends quand je dis ça "xxx" ?" du coup faut me le dire et je traduis ^^.

Voilà, c'est good :) ? 

On commence avec le premier strip ! 

maohitude0

maohitude0

maohitude0

maohitude0

maohitude0

 

 

 

 

Vocabulaire :

Taui : changé 

'E'eee : formule orale qui ne veut rien dire (du moins pas à ma connaissance) o/

Tera hoa : voilà ma pote

 

 

Voilà, vous aimez ^^ ? Je vais essayer de m'en tenir à un strip toutes les deux, trois semaines :) 

Posté par Albalicia à 01:56 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 avril 2014

Without you I'm half a heart

 

tahiti1

 

 

Zat bronzage.

 

 

 

 

tahiti2

 

 

 

Quand je suis partie de Tahiti, je m'étais dit que jamais je n'y retournerais pour vivre. Les vacances oui, mais y vivre, jamais. Maintenant, je me dis qu'y vivre un moment, ce serait plutôt cool. Mon but étant d'aller m'installer un jour en Nouvelle Zélande, je me vois très bien aller vivre 2/3 ans à Tahiti juste avant. Vivre de nouveau près de ma mère avec qui je m'entends très bien. 

En arrivant en Europe, je savais déjà que la Nouvelle Zélande, c'était mon futur et que donc, je n'allais pas m'y attarder longtemps, mais je ne pensais pas que ça allait me déplaire à ce point. Le gros point noir ? L'hiver. Le froid. Et puis la distance avec l'île. Les billets chers ne nous permettent pas d'y retourner à chaque vacance scolaire. La nourriture qui est différente, on ne retrouve pas les mêmes fruits ou les mêmes légumes. Une éducation différente, une culture autre. 

La plupart de mes amis qui sont partis faire leurs études en France ont la même vision que moi. Beaucoup ne pensaient pas retourner à Tahiti pour y vivre, ce serait juste pour les vacances. Et combien d'eux sont arrivés à la même conclusion que moi... La France ? Pas question d'y rester. On veut tous retourner à Tahiti. Presque tous ceux là cherchent un moyen d'y retourner, mais la crise et le manque d'emplois qu'il y a là bas ne le leur permettent pas. Alors ils cherchent du côté d'autres territoires français, comme la Réunion, la Nouvelle Calédonie, etc. 

Parmi les étudiants Tahitiens qui vont faire/continuer leurs études en France, il y en a beaucoup qui redoublent leur première année. D'autres dépriment, d'autres encore abandonnent et retournent à Tahiti. J'ai moi-même fait une dépression lors de mes deux ans en France. Elle est partie, elle est revenue... Mon médecin a voulu me mettre sous anti-dépresseurs mais j'ai refusé.

La France, c'est tellement différent. On est Français, mais on se sent étranger en France. C'est difficile à expliquer. Même si à Toulouse j'étais en couple, même si à Lille j'avais des amis, je ressentais comme un manque, comme un vide dans mon coeur. Et c'est dur, car je vois le retour à Tahiti dans tellement longtemps. Je suis partie pour encore un peu plus d'un an en Espagne. Puis je dois finir mon Master, en France sûrement. Pour me lancer dans la BD, il faut que je reste autour de la sphère France/Belgique. Et puis il me fait aussi un peu d'expérience dans le métier de la traduction, donc ça veut dire encore deux, trois ans après la fin du Master. Je me dis qu'à 30 ans, je suis à Tahiti. Dans 5 ans... Cela me paraît si loin. 

 

 

Tahiti...

tahiti3

Posté par Albalicia à 21:37 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

18 mars 2014

Tahiti Powaaaa

 

voctah

 

voctah7

voctah1

voctah2

voctah3

voctah4

voctah5

voctah6

 

 

Et c'est ici qu'on finit ! Je ferais la suite un jour prochain quand j'aurais la motiv de m'y remettre.

C'est embêtant car en ne traînant plus avec des Tahitiens, je perds peu à peu mon tahitien. Pendant mes deux ans en France, il y avait UN mot que je refusais de lâcher : vini, qui veut dire téléphone portable et qui peut également se traduire par numéro. En France on dirait "Tu me passes ton 06 ?" et à Tahiti "Tu me passes ton vini ?". Mais bien évidemment, je ne peux pas placer ce mot en espagnol. Bref, j'oublie mon tahitien, c'est problématique.

Nana o/ 

Posté par Albalicia à 17:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 mars 2014

Fais péter le champagne !

J'ai dépassé la barre des 160 fans sur FB :D

Vu que je n'avais rien fait pour les 150 likes et que je vois les 200 likes dans encore très très très loin, j'ai fait un dessin pour l'occasion :) 

 

160fans

 

 

Ma page FB 

 

On remarque que ma peau sur le dessin est d'un ton très foncé non ? (Ou au moins plus foncé que celui que j'ai d'habitude) C'est parce que c'est ma couleur de peau naturelle lorsque je suis sous le soleil h24 o/ Les gens me disent souvent "tu viens de Tahiti ? Comment ça se fait que t'as la peau blanche alors ?", mais genre, incapables de réfléchir ! Cela fait quand même 4 hivers que je passe en Europe, 4 ans que je ne passe plus ma vie au soleil et à la mer et oui, vu que mes parents sont français, j'ai évidemment la peau blanche o/ ça aurait été chelou si j'étais née avec une peau matte à la tahitienne xD 

Posté par Albalicia à 18:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 août 2013

Le tatouage polynésien (tatau)

 

Mon frère est actuellement en train de se faire tatouer. Actuellement comme dans « là, sous mes yeux, chez nous ». Ouép, le mec qui le tatoue est l’un de ses amis.

 

Non, ceci n'est pas le tatouage de mon frère ^^

 

 

A Tahiti (et dans toute la Polynésie en fait), le tatouage est comme un acte, un rituel sacré. Pour nous les Français, originaires de Tahiti, c’est comme une façon de marquer notre appartenance au pays, à la culture. La Polynésie, c’est notre maison, notre foyer, notre terre natale, notre fenua. Il y a donc énormément de jeunes popa'a (Français) ici qui sont tatoués. Parfois je pense que si je n’avais pas vécu dans un environnement aussi marqué par le tatouage, je n’aurais sans doute jamais eu l’idée, ni l’envie, de m’en faire un. Un tatouage, c’est tellement personnel ! C’est censé raconter ta vie, ton histoire. A la poubelle les tatouages représentant des dauphins bleus sautant hors de l’eau et les énormes scorpions…

 

 

 

Je ne sais pas ce qu’il en est pour l’ensemble de la Polynésie, mais toutes les personnes à qui j’ai posé la question sont du même avis que moi : les tatouages en-dehors de la Polynésie (surtout ceux de France et des Etats Unis) sont moches. Evidemment, je ne veux pas dire par là qu’ils sont moche-moche. Simplement, la plupart des gens tatoués en dehors de la Polynésie le font car ils trouvent juste que tel motif est beau. Ils ne vont pas chercher à se tatouer quelque chose qui les représente vraiment quoi. C’est surtout ceci que nous autres critiquons.

 

 

Un tatouage, ce n’est pas à prendre n’importe comment, on ne le fait pas simplement parce qu’on en a envie. On y pense, des mois, des années, on se fixe sur un motif, une signification, et on y va. En fait, on méprise les autres tatouages (et encore une fois, je signale que je ne me fais pas ambassadrice de l’ensemble de la Polynésie !), ceux qui ne veulent rien dire.

 

 

 

 

La plupart des tatouages ici sont uniques ; les personnes qui les portent y ont longtemps réfléchi, et leurs tatouages ne sont pas représentés dans les catalogues.

Et puis ce que nous méprisons plus que tout, ce sont les tatouages qui cherchent à reproduire les tatouages polynésiens, mais qui n’en sont qu’une maigre et faible caricature. Nous reconnaissons au premier coup d’œil ces tatouages factices, gravés sur la peau d’un inculte par un inculte.

 

 

Mon requin dans son environnement naturel :

SAM_2598

 

 

Et un peu d'histoire pour terminer :

Autrefois, le tatouage n'était réservé qu'à certains individus, puisque l'art était considéré comme tapu (un interdit sacré). Les motifs représentés sur le corps permettaient d'exprimer l'identité et le statut social d'une personne. De plus, lorsque les garçons et les filles sortaient de l'enfance, ils étaient tatoués afin de pouvoir identifier rapidement la communauté à laquelle ils appartenaient. Entre les deux sexes, les tatouages étaient bien évidemment différents. Tandis que ceux des hommes étaient plus décorés, ceux des femmes étaient plus élégants et exécutés avec plus de soin. Du côté des hommes, plus un homme était tatoué, plus on le traitait avec respect. C'était synonyme de force, de pouvoir et de richesse. 

Je m'excuse par avance à toutes les personnes qui se sentent offensées par cette article. 

Posté par Albalicia à 05:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 août 2013

Chambre bordélique

En rangeant mes affaires dans ma chambre, je m'aperçois avec plaisir que des choses que je pensais avoir égaré depuis deux ans (livres, fringues, bidules) sont en fait gentiment restés dans mes placards à attendre mon retour :) 

 

04-08-13

 

Donc ! Je suis rentrée chez moi, à Tahiti, où j'ai vécu 18 ans, puis j'ai fait 2 ans à l'étranger, puis de nouveau 2 ans à Tahiti et ces deux dernières années j'étais en France. Je n'étais pas revenue depuis 2 ans, l'attente a été atrocement longue mais bon, voilà, pendant un mois je vais pouvoir me goinfrer de bouffe tahitienne & chinoise ainsi que retrouver un bon teint de peau en cramant tous les deux jours sur la plage :D 

 

Tahiti, où c'est ? 

Faut pas croire, mais il y a pleeeeeein de gens qui n'ont absolument aucune idée de quoi je parle quand je lance le mot "Tahiti" dans la discut. Limite choquant. Donc quand on tape "tahiti" dans google map, ça donne ça :

 

tahiti_paris

 

Je vous entends penser "Awéééééééééé......". Yep, c'est loin de tout, éloigné de toute terre. On est vraiment au beau milieu de rien du tout. Depuis Paris, cela fait environ 22/24h de vol avec 2h d'escale à Los Angeles ou New York. Deux compagnies aériennes desservent Tahiti, Air France et Air Tahiti Nui. De plus près, Tahiti ressemble à cela : 

 

tahiti

 

T'as vu, je suis gentille, je vous mets une image avec Moorea, l'île soeur de Tahiti, située à 5 minutes en avion (montre en main lancée au décollage et arrêtée à l'atterrissage) et entre 30 minutes et 1h en bateau (moins cher du coup). Tahiti est l'île la plus peuplée du groupe d'îles à laquelle elle appartient, la Polynésie Française. En gros, c'est l'île capitale de la Polynésie. Il y a une capitale à Tahiti, Papeete et le reste des noms, ce sont des communes, et non des villes. 

 

Home Sweet Home <3

Posté par Albalicia à 09:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

12 juin 2013

Le b.a.-ba de la mode Tahitienne, ça commence par savoir ce qu'il ne faut PAS porter !

 

 

les kékés français 1

les kékés français 2

 

 

les kékés français 3

 

 

Ce dessin m'a été inspiré après une discussion avec mon amie

kris1

, qui vient aussi de Tahiti et qui habite également à Lille :) 

Elle vous dit quelque chose ? Normal elle est déjà apparu ici et ici ^^ 

03 mai 2013

Préjugés sur Tahiti - 1

 

stereotypes tahiti 1
stereotypes tahiti 2
EVIDEMMENT QUE NOUS AVONS L'ELECTRICITE :D 

Posté par Albalicia à 09:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,