18 mai 2015

17 mai

J'aurais dû poster ce dessin hier mais ça m'est totalement sorti de la tête ! 

Donc, hier, le 17 mai, c'était la journée mondiale de la lutte contre l'homophobie, la transphobie, etc. Comme vous le savez (ou non), pour moi c'est une cause très importante qui me touche beaucoup, étant pansexuelle (bien que je me définisse comme bisexuelle aux personnes qui ont du mal à comprendre ce qu'est la pansexualité). Donc depuis un mois, j'ai fait beaucoup de dessins sur ce thème que vous pouvez retrouver dans les derniers articles. 

Même si le 17 mai 2015 est passé, il reste encore tous les prochains 17 mai des années à venir, donc je ne compte pas m'arrêter là, je veux encore dessiner plein de choses à ce sujet, et notamment continuer la suite des dessins expliquant les drapeaux des différentes sexualités (un peu plus bas, vous trouverez ce que j'ai fait pour l'hétérosexualité, l'homosexualité et la bisexualité). Ce sont des dessins que je traduis ensuite en anglais et en espagnol, pour espérer toucher le maximum de monde, mais surtout aussi pour espérer pouvoir afficher la version espagnole dans mon école (vu que je travaille dans un collège-lycée en Espagne) et que je trouve important que les enfants aient accès à ce type d'informations le plus vite possible. 

Hier, j'ai fait ce dessin suite à deux inspirations. 

La première venait du buzz qu'il y a eu récemment autour de photos d'un couple de deux femmes qui s'étaient prises en photos alors qu'elles étaient enceintes, à un an d'intervalle. C'était deux très belles photos, quand je les ai vues (et lu l'article qui allait avec), j'ai vraiment eu le sourire jusqu'aux yeux, c'était beau. J'ai pensé à leur histoire pendant longtemps. Je n'ai malheureusement pas réussi à retrouver l'article qui en parlait (si quelqu'un a le lien, qu'il me le laisse dans les commentaires et j'éditerais l'article). 

La deuxième inspiration me vient d'un couple d'amis, une femme et un homme, qui étaient en relation de trio pendant plusieurs années. Cette amie fut d'ailleurs la première personne sur Dofus qui avait deviné que j'étais bi (j'en avais fait un article il y a loooooongtemps) et c'est un peu grâce à elle que j'ai fait mon coming out sur le jeu, après l'avoir fait IRL. Donc elle est arrivée en cours de route dans une relation homme/femme avec enfant. Elle s'est greffée naturellement à la relation, les deux femmes étant bisexuelles. Je ne vais pas raconter leurs vies (et d'ailleurs je ne me souviens plus trop des détails), mais je me souviens, en grosse curieuse que j'étais lorsque j'ai découvert qu'ils avaient été dans une relation à trois, d'avoir posé toutes les questions qui me passaient par la tête, et d'avoir été satisfaite des réponses. Ils ont vécu à 3 (+ l'enfant) et ils ont été heureux. Même si la mère les a quitté plusieurs années après que mon amie se soit greffée à la relation, ils ont eu la chance de pouvoir vivre heureux à plusieurs. 

Alors, qui a dit qu'il fallait obligatoirement être deux pour être heureux ? 

 

17 mai_fr